Samediplot
files/images/un_nouveau_depart.jpg
Samediplot 6 Anplot 3, jour PLOT de 3 jours vulgaires, les 2,3 et 4 mai 2007, entre translation ferroviaire et hertzienne.


Ici se dessine comme un journal la première journée vulgaire de ce samediplot.

Blaise Cendrars avait un faible pour les trains, il est venu léviter entre nos téléphones portables alors que nous translations de manière linéaire de l'Estaque à Port de Bouc, de Port-de-Bouc à La Couronne, chaotiquement de la Couronne à Carro, de Carro à la Couronne, de nouveau linéairement de La Couronne à Niolon et enfin routièrement de Niolon à l'Estaque.

Résumé sonore d'une ballade plotienne.par Tomek Jarolim.
Interférences pilotées.

Initialement établi selon ces horaires :
10h43 départ de l'Estaque
11h20 arrivée à Port de Bouc
12h46 départ de Port de Bouc
12h59 arrivée à La Couronne
16h55 départ de de La Couronne
17h15 arrivée à Niolon

le mouvement plot s'entama, mais,
files/images/greve_web.jpg

et ainsi nous convertîmes, selon le principe de la pensée en mouvement, et respectant celui d'adaptation,
ces horaires en ceux-ci, moins vulgaires, plus adaptés et donc plus plot :


11h29 départ de l'Estaque
12h07 arrivée à Port de Bouc
13h34 départ de Port de Bouc
13h47 arrivée à La Couronne
18h18 départ de de La Couronne (avec un retard officiel de 30 minutes indiqué sur l'horaire ajouté à 10 minutes de retard réel)
18h39 arrivée à Niolon supposée.
19h09 arrivée à Niolon modifiée.
19h15 arrivée à Niolon effective.


A partir de cet instant, embarqué dans la mécanique ferroviaire, rien ne pouvait plus stopper plot, qui irrémédiablement et accompagné d'une incertude quasi nulle, cheminait à vive allure vers Port de Bouc.
Après une rencontre pas loin du billard avec Blaise Cendrars et ses téléphoniques divagations, nous fîmes demi-tour et reprîmes à rebours notre ferroviaire scanning de la côte, jusque la gare de La Couronne. Perdus, de buissons en buissons, affamés et fragiles, croisant autant de chemins que possible, la plage.
Le tube de Plot, "L'ôde au lent".


Le deuxième jour vulgaire, plot se fit prendre dans la bande passante et se vit promené, accompagné et guidéen dehors du dehors.

Et le troisième jour (vulgaire), Esther partit en triPLOTeur.

plotsème v
Creative Commons. Certains droits réservés
Valid XHTML 1.0 et Valid CSS
20/171702

(cc) plotsème.net