annonce initiale
files/images/martine1.pngEn hommage à Martine et à ses couettes, plot s'en va gambader sur les hauteurs pyénéennes du 14 au 18 avril.

Au programme, des investigations de l'espace dans toutes ses dimensions (la 3d, là-bas, n'est pas une façon de parler),
des expériences d'accélération (surtout quand on descend) et de décélération (surtout quand on monte),
l'observation, avec un peu de chance, de quelques animaux certainement plotiens à leur façon, mais généralement herbivores,
sauf les renards et les vautours, la contemplation du ciel étoilé, la visite de quelques fours solaires, de nombreuses conversations,
la projection de quelques films.

Le jeudi 17 au soir, nous ferions une petite intervention au Musée de Cerdagne.
Quelques étudiants se sont annoncés : Véronique, Anthony, Ségolène, peut-être Amaury, Raphaël et Pierre-loup.

Il faut, d'abord, que les participants à cette aventure montagnarde se manifestent rapidement, pour que je puisse m'occuper des questions
de couchage (d'autant que la température peut être fraîche à cette saison).

Voici ensuite quelques informations pratiques.
Le lieu : dans les Pyrénées Orientales (66), près du village de Mont- Louis, en Cerdagne. 1600 mètres d'altitude.
Il serait bien d'arriver le dimanche 13, histoire d'avoir vraiment 5 jours. départ vendredi 18 ou samedi 19.
C'est accessible en train. Mais ça demande quelques changements depuis Marseille ou Aix. Il faut aller à Perpignan (ce qui suppose
déjà un changement à Narbonne), de là prendre Villefranche-Vernet les bains, de là prendre le petit train jaune qui grimpe jusqu'à la gare
de Mont-Louis La Cabanasse.

C'est une véritable aventure ferroviaire qui permet de goûter au paysage et de faire un certain inventaire des différent types de
trains en service dans notre beau pays (le mieux, c'est le dernier, surtout si vous avez la chance de tomber sur les vieux wagons).
Pour les originaux qui voudraient venir de Paris, il y a une ligne directe (mais oui), qui rampe lentement sur la carte hexagonale de
Paris Austerlitz jusqu'à Enveitg, qui se trouve à l'autre bout de la Cerdagne, sur la frontière espagnole.

En allant visiter le site web de la Sncf, je me rends compte que les prix sont plus élevés que ce que j'imaginais : entre 40 et 50 euros
l'aller. Ce qui serait bien, si il n'y a pas beaucoup de monde, c'est d'organiser un voyage en voiture, avec partage des frais.
Le problème, c'est que je serai déjà sur place la semaine précédente, histoire de préparer les choses.

A la limite, je peux faire l'aller retour.
Il faut prévoir : un duvet; des chaussures de montagne, ou en tout
cas solides, qui tiennent le pied et qui ne glissent pas; un KWay ou
similaire; un bon pull; des kleennex pour vous moucher quand vous
aurez chopé un rhume; vos outils de travail; vos talents culinaires.

plotsème v
Creative Commons. Certains droits réservés
Valid XHTML 1.0 et Valid CSS
32/174062

(cc) plotsème.net